Entretien d’orchidées - entretenir une orchidée

Une orchidée est un concentré de poésie et de grâce qui, lorsqu’il s’invite dans votre intérieur, l’embellit instantanément. Difficile de ne pas tomber amoureux de cette fleur délicate qui se décline en tant de formes, de tailles et de coloris. Mais comment prendre soin de cette petite merveille ? Comment garantir sa longévité ? Voici quatre conseils à suivre pour l’entretien d’orchidées.

Conseil numéro 1 : surveillez la température de la pièce

L’orchidée est une fleur fragile, qui supporte mal les aléas climatiques. Installez-la dans une pièce que vous maintiendrez à une température constante, idéalement comprise entre 18 et 21 degrés.

Votre orchidée a besoin de vivre dans un endroit naturellement lumineux. Toutefois, ses feuilles et ses pétales n’apprécient guère les bains de soleil direct. Par conséquent, évitez de placer cette fleur sur le rebord d’une fenêtre exposée au sud.

Conseil numéro 2 : taillez après la floraison

La taille de l’orchidée est simple à réaliser. Néanmoins, l’opération diffère selon l’âge de la fleur.

Après la toute première floraison de votre orchidée, ne vous contentez pas d’en retirer les fleurs fanées. Coupez leur tige au-dessus du deuxième œil, c’est-à-dire entre le deuxième et le troisième « cercle » horizontal (le comptage se fait en partant du bas de la tige).

Ensuite, après chaque période de floraison, coupez court la tige de votre orchidée. Utilisez toujours un outil (un petit sécateur ou un couteau) propre et bien aiguisé.

Conseil numéro 3 : arrosez avec parcimonie

L’eau stagnante est l’ennemie jurée de votre orchidée, car elle entraîne le pourrissement de ses racines.

Pratiquez un arrosage modéré et contrôlé : le substrat doit être humide sans être noyé. Placez une soucoupe sous le pot de l’orchidée et videz-la très fréquemment.

La plupart des espèces d’orchidées grandissent en été. Si tel est le cas de votre fleur, elle a besoin de davantage d’eau entre juin et octobre, pour croître mais aussi pour faire des réserves avant l’hiver.

Conseil numéro 4 : soignez le substrat de votre plante

Pour choyer votre orchidée, assurez-vous que son substrat est adapté à son système racinaire si particulier.

Évitez à tout prix les terreaux classiques (ceux que vous utilisez par exemple pour vos géraniums ou vos légumes) et bannissez le compost fait maison (même s’il est bien décomposé).

Il est impératif que le substrat de votre orchidée soit léger et drainant. L’idéal est d’utiliser un terreau spécialement conçu pour les orchidées, que vous trouverez dans n’importe quelle jardinerie. Lorsque vous serez devenu un passionné d’orchidées, vous pourrez fabriquer de grandes quantités de substrat à peu de frais en utilisant des feuilles séchées, des écorces de pin et des billes d’argile.

Ces conseils d’entretien d’orchidées seront de précieux alliés dans votre quotidien !

Découvrez notre univers de plantes