Fleuriste à Angoulême

I – Pouvez-vous vous présenter et nous en dire plus sur votre parcours ?

« Je suis Catherine Sturacci, dirigeant de la boutique Printemps Fleuri située à Angoulême en Charente. Printemps Fleuri est une entreprise familiale qui a toujours été implantée dans la ville d’Angoulême. Mes grands-parents tenaient la boutique et depuis 39 ans, je travaille dans l’entreprise. J’ai d’abord débuté en tant qu’employée avant de reprendre les rennes de l’entreprise.

J’ai toujours été passionnée par la nature et les fleurs. Quand j’étais petite et que je me promenais dans les bois, je cueillais des fleurs quelle que soit la saison. C’est donc une voie de passion que j’ai décidé de suivre. Aujourd’hui, nous sommes deux dans l’entreprise. Mon employée est elle aussi passionnée par le métier. Elle a suivi une formation de vente de produits en jardinerie et, ne trouvant pas d’opportunités qui l’intéressait, elle a décidé de suivre une formation de fleuriste. Lorsqu’elle s’est présentée, avec sa grand-mère, cette dernière m’a confiée que plus jeune elle allait se promener dans les bois et ramenait des bouquets de fleurs. Pour elle aussi c’est un métier de passion. »

II – Quelles ont été vos motivations à diriger votre propre établissement ?

« Je suis entrée dans l’entreprise familiale assez jeune, par passion. J’ai pu apporter de nouvelles idées, des solutions complémentaires à l’existant, ce qui faisait la force de l’entreprise. Lorsque mon grand-père a pris sa retraite, je suis entrée dans la direction de l’entreprise aux côtés de mes parents. J’ai officiellement repris l’entreprise il y a une dizaine d’année lorsque mes parents ont à leur tour pris leur retraite.

À l’époque de mes grands-parents, le fonctionnement de la boutique était différent. Nous étions 5 salariés et 3 personnes de la famille. Au fil des années, nous avons appris à travailler différemment, à nous adapter au marché. Il faut toujours se remettre en marche pour tenir, créer d’autres choses, se renouveler. »

III – Quelles sont les valeurs que vous défendez ?

« Nous assurons différents services : le conseils, la qualité du produit et la livraison. Nous privilégions les fleurs du Midi, en France. Nous avons des fournisseurs également dans la Sarthe. Certaines fleurs viennent de l’étranger car nous ne les trouvons pas en France et nous souhaitons proposer différentes variétés à nos clients. Par exemple, la rose d’équateur qui est de très bonne qualité et qu’on ne peut pas négliger. C’est un produit phare dans la rose.

Nous avons une approche totalement différente des grandes surfaces qui proposent des bouquets tout fait. Ce n’est pas le client qui s’adapte à l’existant, c’est nous qui essayons de comprendre ses envies pour lui proposer une composition qui lui ressemble.

Nous avons une certaine éthique, un total respect du client, de sa satisfaction et sa confiance est importante pour nous. Nous ne sommes pas de bons vendeurs. Le client est totalement libre de faire ses choix, d’acheter ce qu’il vient acheter sans que nous essayons de lui vendre des fleurs ou autres articles en complément. Nous n’insistons pas auprès de nos clients, ils sont libres de faire leur choix et de revenir quand ils le souhaitent découvrir de nouvelles fleurs et plantes de saison. Notre but est que le client vienne et revienne toujours avec plaisir et le sourire aux lèvres. »

IV – Quels sont vos projets de développement pour l’avenir ?

« Nous souhaitons continuer de consolider notre activité qui, je dois l’admettre, est compliquée pour le moment. Nous sommes toujours à la recherche d’un produit, d’une nouveauté, de la qualité afin que le client puisse découvrir une offre évolutive et voir un apport intéressant pour lui. »

Contactez-nous